Deutsch
 
Benutzerhandbuch Datenschutzhinweis Impressum Kontakt
  DetailsucheBrowse

Datensatz

DATENSATZ AKTIONENEXPORT

Freigegeben

Zeitschriftenartikel

Les médias et la constitution d’un "monde de la gastronomie" (1870-1940)

MPG-Autoren
/persons/resource/persons130350

Naulin,  Sidonie
Soziologie des Marktes, MPI for the Study of Societies, Max Planck Society;
Institut d’études politiques, CNRS–Université de Grenoble, France;

Externe Ressourcen
Volltexte (frei zugänglich)
Es sind keine frei zugänglichen Volltexte verfügbar
Ergänzendes Material (frei zugänglich)
Es sind keine frei zugänglichen Ergänzenden Materialien verfügbar
Zitation

Naulin, S. (2015). Les médias et la constitution d’un "monde de la gastronomie" (1870-1940). Le Temps des Médias, (1), 26-43. doi:10.3917/tdm.024.0026.


Zitierlink: http://hdl.handle.net/11858/00-001M-0000-002C-1B84-5
Zusammenfassung
La fin du xixe siècle et l’entre-deux-guerres constituent une période structurante dans l’histoire des médias gastronomiques français. Elle voit l’institutionnalisation d’un modèle d’analyse du monde gastronomique (le guide) et d’un type de discours particulier (la chronique nostalgique nationaliste) qui imprègnent durablement l’univers gastronomique. À partir de travaux historiques et sociologiques, cet article met au jour la manière dont le discours des médias gastronomiques a contribué à la structuration d’un « monde de la gastronomie ». Au début du xxe siècle, les guides, les revues et les rubriques gastronomiques nés à la fin du siècle précédent se multiplient et gagnent en visibilité. Bien que toujours réservée à une élite, la pratique gastronomique s’étend progressivement avec le développement du tourisme. Le discours gastronomique s’oriente alors vers la valorisation des gastronomies régionales. Il est à la fois une déclinaison d’un discours politique identitaire (régionalisme culturel) et un outil de diffusion du changement au service d’intérêts politico-économiques (régionalisme économique). Les médias gastronomiques se présentent donc comme un lieu central d’articulation entre valorisation culturelle et valorisation économique.
The last decades of the 19th century and the Interwar Years represent a crucial moment in the history of food media. During this period, a new type of media – food guides – and a new way of talking about food – the nostalgic and nationalist chronicle – appeared. Based on the analysis of historical and sociological studies, this article shows how food media discourses contributed to the constitution of a « gastronomic world ». At the beginning of the 20th century, gastronomic guides, magazines, and newspapers’ columns created at the end of the previous century multiplied and got more visible. With the expansion of tourism, the consumption of gastronomic meals developed as an upper class practice. At the same time, gastronomic discourses increasingly valued regional cuisines. These discourses had two dimensions: a political dimension centered around identity – cultural regionalism – and, at the same time, an economic dimension emphasizing modernity – economic regionalism. Food media were thereby key to the articulation between cultural and economic values.