English
 
Help Privacy Policy Disclaimer
  Advanced SearchBrowse

Item

ITEM ACTIONSEXPORT

Released

Journal Article

La coopération policière transfrontalière, moteur de transformations dans l’appareil de sécurité français

MPS-Authors
/persons/resource/persons212253

Maguer,  Azilis
Criminology, Max Planck Institute for Foreign and International Criminal Law, Max Planck Society;

External Resource
No external resources are shared
Fulltext (public)
There are no public fulltexts stored in PuRe
Supplementary Material (public)
There is no public supplementary material available
Citation

Maguer, A. (2003). La coopération policière transfrontalière, moteur de transformations dans l’appareil de sécurité français. Approches Comparés des Polices en Europe, 33-56.


Cite as: http://hdl.handle.net/11858/00-001M-0000-002E-4DCD-4
Abstract
La coopération policière et douanière en Europe repose sur des instruments juridiques multilatéraux et bilatéraux. Les plus récents (la convention d'application des accords de Schengen et l'accord franco-allemand de Mondorf-les-bains de 1997, puis les divers autres accords bilatéraux élaborés sur le modèle de ce dernier) ont fait de la coopération policière dans les zones frontalières des Etats l'espace d'interactions intenses entre un grand nombre d'acteurs et de systèmes de contrôle nationaux. Dans cette confrontation quotidienne, les transactions professionnelles entre acteurs policiers étrangers travaillent à modifier les rôles, mais aussi les modes et les priorités de l'action des services locaux et centraux. L'analyse détaillée des influences croisées des règles de droit et des paramètres de l'action policière à la frontière franco-allemande permet d'esquisser des hypothèses sur les transformations en cours dans le système national français de sécurité.